accueil

adhésion

historique

 

album 

 

 agenda

Atelier d'abattage et de découpe du Pays Dignois

 

20, Avenue Saint-Véran 04000 DIGNE LES BAINS

 

En octobre 2008, nos éleveurs nous alertent de la mise en liquidation judiciaire de l'abattoir de Digne. N'ayant plus d'abattoir de proximité, le collectif d'éleveurs qui avait déjà mis en place un atelier de découpe afin de livrer leur viande en circuit court (AMAP, marchés paysans, etc..) décide de porter leur candidature , avec le soutien de la Mairie de Digne, pour reprendre la gestion de l"abattoir. Le soutien des consomm'acteurs en AMAP donnerait plus  de force à cette demande. Cette nouvelle SARL reprise par quelques éleveurs avait été évoqué en novembre lors de l' AG chez Mathieu Chaffard.

 

 

Notre demande d'intégration a été acceptée par l' AG de la SARL de découpe le 14 janvier 2009...lire article paru le 23 janvier

Renseignement pris auprès de Jean Louis Ughetto  coordinateur de cette reprise, il faut renvoyer un formulaire (reçu le 24 janvier 2009) + les statuts de l' AMAP  + un chèque de 1 000 € avant le 31 janvier sinon notre apport resterait sur un compte bloqué jusqu' au 30 juin ( les modifications statutaires intégrant de nouveaux associés ne sont autorisées que tous les semestres.

Mission impossible ?

 

A tout hasard, nous envoyons par mail URGENT un sondage proposant des parts de souscriptions de 20 € aux adhérents des AMAP en Dracénie et sympathisants pour un engagement en "promesses de souscriptions" pas un "télé thon" mais une AMAP'ACTION.

Surprise !

En plein week end et en 24 heures,  1560 € de promesses de souscription à la SARL de découpe et d'abattage de Digne arrivent !

Les 1 000 € à peine espérés étaient largement dépassés

 

Que faire d'un tel élan de solidarité?

Une seule AMAP ne pouvait pas souscrire plus d'une part de 1000 € ! (statuts de la SARL)

 

Il fallait trouver d'autres AMAP  qui seraient en mesure de réunir un dossier (courrier + statuts + cheque de 1000 € ) en 24 heures et un dimanche!...couriel, fax.et le lundi avant midi, 3 dossiers en bonne et due forme arrivaient à temps à l' Atelier de découpe de Digne.

 

Trois AMAP deviennent sociétaires pour soutenir la jeune "SARL Atelier d' abattage et de découpe du Pays Dignois" à compter du 31 janvier 2009

L' AMAPD du FlayosquetL' AMAP Lune Etoile de Draguignan et l' AMAP d'Aups- Moissac, soutenues par les AMAP voisines (Le Cannet des Maures, Cotignac, Fréjus, Les Arcs, Figanières, Trans en Provence,...)

ensuite ?

D'autres AMAP nous demandent "nous voulons soutenir, mais comment faire ?"

Nous relançons le même processus mais cette fois il n'y a plus d'urgence, nous avons jusqu'au mois de juin pour organiser de nouvelles intégrations.

 

1 éleveur = 1 voix  1 éleveur  1 AMAP= 2 voix   6 AMAP = 300 consom'acteurs associés

 


 

Une nouvelle SARL "Atelier d'abattage et de découpe du Pays Dignois" regroupant 18 éleveurs (dont Francis Girard pour l'agneau, Mathieu Chaffard pour le porc, Véronique Quinot pour le boeuf) s'est portée acquéreur de la "Société d'exploitation de l' abattoir de Digne" mise en liquidation judiciaire le 3 décembre 2008. (plan de cession)

 

Cette proposition soumise à l'approbation du Tribunal de commerce permet de maintenir une activité d'abattage pour les producteurs locaux et le personnel concerné.

Cette proposition de reprise a également permis de ne pas interrompre l'activité de l'abattoir.

La nouvelle SARL a obtenu l'engagement du Syndicat Intercommunal de leur attribuer la délégation de service public spécifique à l'abattage ainsi que l'aval de la Direction des Services Vétérinaires.  Un certain nombre de travaux de remise à niveau sont néanmoins nécessaires.

 

Historique des abattoirs des années 80 jusqu'à la création de l'atelier de découpe par les éleveurs en 2007 puis la reprise de l'atelier d'abattage fin 2008 par Francis Girard ....lire ce texte

 

28 avril 2009 à 14 h à Digne 1ere Assemblée Générale des actionnaires   

 

Suite à la 2éme campagne de souscriptions 3 nouvelles AMAP deviennent sociétaires

l'AMAP du Cannet des Maures, L'AMAP du Golfe de Cogolin et l'AMAP des Olivades

 

Plus de 20 éleveurs +  6 AMAP  ...!!  une SARL atypique 

Apres 4 mois d'activité les résultats sont très encourageants

Chiffre d'affaires 1 trimestre 2008: 16 000 €

Chiffre d'affaires 1 trimestre 2009: 31 000 € !! presque doublé !

Le nombre de clients passe en 4 mois de 70 à 100 

Soutien financier de la ville de Digne, du syndicat de commune du pays dignois regroupant 27 communes et du Conseil Regional afin de subventionner les 160 000 € nécessaires à la mise aux normes de l'atelier en catégorie 2 avant fin 2009 (nouvelle chaîne pour les ovins....)

Cette dynamique engendre de nouveaux projets

- atelier de transformation integré pour saucisses, viande hachée

- atelier de tannage des peaux actuellement non récupérées.

 

Fin 2009, l’abattoir, menacé de fermeture par la DSV, est remis aux normes ce qui lui permet de passer du niveau 4 au niveau 2.

2. 200 000 € sont investis pour cela, et le poste d’un responsable qualité est créé.

 

Début 2010, création d’un atelier de transformation (saucisses, merguez, chipolatas et boulettes).

 

20 avril 2010 à 14h à Digne 2ème Assemblée Générale des actionnaires

 

Une nouvelle AMAP est candidate pour devenir sociétaire: l'AMAP de LORGUES

Elle pense pouvoir réunir environ 500 €. Nous avions un reliquat d'environ 100 € des intégrations précédentes.

Si vous n'avez pas encore souscrit et que vous appréciez l' agneau de Francis, le cochon de Mathieu ou le boeuf de Véronique il faut faire vite et si possible avant fin avril pour donner un nouveau petit coup de pouce afin de réunir les 1 000 € nécessaires en soutien à nos éleveurs. 

Une 7éme AMAP devient sociétaire: l'AMAP de LORGUES  voir compte rendu

 

Des réflexions sont entamées avec le Pays de Haute Provence pour envisager la participation de l’abattoir dans l’approvisionnement de viande pour la restauration collective.

 

Fin 2010 : obtention de l’agrément steak haché. 

Quelques témoignages

"Merci à tous les adhérents et consom'acteurs pour votre réactivité et pour le soutien apporté dans le maintien d'un outil de travail indispensable à tous."  Véronique Quinot.

 

"Denise et moi souscrivons 5 parts de 20 € pour sauver la filière viande et l'économie locale en plus des petits éleveurs. Solidairement votre" 

Daniel Vuillon (fondateur du concept AMAP en France)

 

"Formidable action des AMAP varoises !  La dynamique peut se poursuivre"

brèves n° 63 Alliance Provence

 


9 septembre 2011   visite de représentants des collectivités locales...vers de nouvelles decisions ? 

 

- Les deux outils créés par la SARL:  l'atelier de découpe permettant la vente en circuits courts et l'atelier de transformation (viande haché, saucisses,..) sont victimes de leur succès !!

- restauration en bio des etablissements scolaires (3000 repas quotidiens pour la ville de Digne)

- impact social de ces outils: emplois directs et indirects (qualification et localisation)

Face à cette demande, une modernisation devient indispensable 

Forts de ce constat favorable et des propositions développées par Mme la Prefète, un transfert de compétence à la Communauté de communes des 3 vallées serait à l'étude (réponse vers le 26 octobre 2011) 

 

voir dossier de la chambre d'agriculture 05   ( patience ! il y a 9 pages...c'est un peu long à charger)  et courrier d'accompagnement de ce dossier 

 

Un site internet est créé afin d'améliorer la communication.

 

  ABATUALP

 

Suite aux erreurs d'étiquetage parfois constatées:  réponse de l'abattoir 

 

7 avril 2011 Digne 3ème Assemblée Générale des actionnaires   

 

Représentaient les AMAP:  Roger Dutruc Rosset et Marcel Boulard  compte rendu 

Les 7 AMAP actionnaires décident d'écrire aux collectivités locales pour obtenir leur soutien. Lettres envoyées fin juin au Conseil Général du var   au Conseil General des alpes de Haute provence et au Conseil Regional PACA  

 

 

1er janvier 2016

 

Changement de statut. La SARL atelier d’abattage et de découpe devient  Syndicat Mixte abattoir de Digne, ce qui permet de pérenniser définitivement l'activité..

Article La Marseillaise