Accueil

Adhésion

Historique

Contact

Album 

Agenda

Boutique  Colibris83 Var en transition    
C'était hier    Etape Draguignan-Correns ALTERNATIBA83     Nous voulons des coquelicots    Financement participatif en cours  "Du solaire plutôt que du pétrole"   

Jeudi 13 décembre  Fréjus 

20h   Cinéma Vox Fréjus 

6 €     Réservations et bande annonce

 

En partenariat avec l'association TUSEKOI "Ciné-Territoires"

Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la forêt française vit une phase d'industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accé́lé́rée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d'aujourd'hui dessineront le paysage de demain.

Débat animé par des professionnels  de l' ONF et naturaliste 

"La forêt est un bien commun. Aujourd'hui, elle rend service à tous les citoyens. Il faut aussi qu'elle rende service aux générations futures" déclare Philippe Canal, porte-parole de l'intersyndical de l'ONF. On assiste à un phénomène croissant d'industrialisation des forêts. Elle vise à les adapter aux besoins de l'industrie et aux besoin de croissance des énergies renouvelables. Cette augmentation de récolte est excessive. Entre 2010 et 2026, il faut augmenter de 30% la production de bois de la forêt française : "Il y a une volonté d'augmenter très fortement la récolte de bois pour répondre aux demandes. Ce qu'il conviendrait de faire c'est renforcer le rôle de la forêt dans la protection de l'eau et la biodiversité. Plutôt que de brûler le bois et de relâcher du CO2 dans l'atmosphère, il faut l'utiliser dans les structures, les charpentes et les meubles pour qu'il continu à stocker du CO2." entretien   voir l'interview

Rempli d’images imposantes (les plans qui montrent d’assourdissantes machines dévaster l’environnement évoquent le cinéma de James Cameron), ce documentaire clairvoyant révèle à quel point la production du bois et l’exploitation forestière sont des sujets d’intérêt général qui conditionnent d’ores et déjà les paysages du futur.  Critique complète sur  Première 

Un premier film documentaire coup de poing. Télérama

Le monde du "Temps des forêts" est aux arbres ce que celui de "Mondovino" et de "Notre pain quotidien" était au vin et à l'alimentation : n'ont plus droit de cité que le rendement et l'uniformisation, sacralités nouvelles qui cousent le linceul d'un univers mécanisé et in fine jetable. Positif

suite critiques presse  et spectateurs